3.7 Pédagogie par le jeu

Tout au long de cette page, nous allons voir ici successivement  :

  1. L’intégration du jeu dans l’enseignement
    1. La ludification
    2. La pédagogie par le jeu dans le système éducatif Finlandais
  2. La pédagogie par le jeu de société
  3. La pédagogie par le jeu vidéo 

1. L’intégration du jeu dans l’enseignement

Le jeu est la première activité que nous faisons en étant enfant. Le jeu permet à l’enfant de se développer sur différents plans (affectif, social, physique, langagier et cognitif). L’enfant acquièrent grâce à celui une confiance en lui qui lui permet d’accéder à de nouvelles expériences. A travers le jeu, il développe sa créativité, apprend à jouer en équipe et surtout cela lui apprend à trouver des solutions à des problèmes de manière autonome.

ARVE Error: Syntax error

Le jeu, de part son côté ludique donne davantage envie au jeune de participer et ainsi de s’impliquer à des tâches pouvant paraître peu attrayante ou rébarbatives. Selon Idriss Aberkane, le jeu est la façon normale d’apprendre. Dans la nature, il y a selon lui une corrélation entre l’intelligence et le niveau de jeu, plus certains animaux jouent plus ils sont intelligent car ils acquièrent des connaissances. Le jeu permet ainsi de capter l’attention de l’apprenant et de lui donner un retour rapide sur son action.

La pédagogie par le jeu peut aussi se faire grâce aux brises-glace comme nous l’avons vu dans la page présentant la pédagogie coopérative.

(Revenir au plan de cette page)

1.1 La ludification

La ludification (ou gamification en anglais) est le processus qui consiste à reprendre les mécanismes du jeu pour les appliquer à d’autres domaines comme l’enseignement. Les mécanismes de jeu sont variés :

  • Règles définies : Tout jeu doit avoir un cadre défini permettant la libre expression du joueur dans des conditions établies. Un bon épanouissement du joueur passe par un cadre clair.
  • Attrayant / Drôle : Il en va de soi qu’un jeu est avant tout une activité qui permet au joueur de passer un bon moment.
  • Feed-Back / Essai erreur : Le jeu permet au joueur d’avancer ou non en fonction de ses réussites et de ses échecs, il apprend ainsi directement de ses choix. L’échec est donc une étape de son acquisition de connaissances.
  • Attribution d’un score : Certains jeux permettent au joueur d’avoir l’attribution d’un score (et non d’une note) qui lui permettent de débloquer des bonus, des quêtes etc.
  • Choix d’un personnage / rôle : Tout jeu permet au joueur de choisir un pion, un rôle, un personne auquel le joueur peut s’identifier.
  • Compétition / challenge par rapport à d’autres joueurs : La compétition permet aux joueurs de se dépasser et peut leur donner davantage de motivation.
  • Utilisation de quizz : Les quizz et questionnaires permettent une validation de connaissances par questionnement.
  • Gain de « points d’expériences » : Au fil de son aventure/ de son jeu, le joueur gagne en expérience et accède ainsi à de nouvelles missions/ Quêtes à la hauteur de ses points d’expériences
  • Accomplissement de « missions » ou « quêtes » : Les joueurs sont challengés sur un court temps pour réaliser un objectif précis dans un contexte donné.

Les apprenants vont choisir les quêtes en fonction de leurs préférences et ainsi ils vont individualiser leur apprentissage. La ludification permet un apprentissage individuel pas à pas où l’apprenant va apprendre une connaissance A puis une connaissance B puis il devra mobiliser la connaisse A + B. Au fil des missions/quêtes l’enseignant pourra mettre en avant des compétences à acquérir au fur et à mesure au détriment des notes. Chaque jeune peut ainsi évoluer à son rythme. Cette technique permet de capter l’attention des élèves  en redynamisant la participation des élèves et en rendant attractif le cours.

(Revenir au plan de cette page)

1.2 Finlande, jusqu’à 7 ans, les enfants n’ont qu’une activité  jouer

En Finlande, jusqu’à 7 ans les enfants jouent et font ceux qu’ils veulent. La priorité n’est pas donné à la discipline mais aux compétences transversales comme l’écoute, la capacité à communiquer, à gérer ses émotions et la prise d’initiative. Une pédagogie qui porte ses fruits puisque la Finlande est 2e sur l’étude PISA.  Les enfants de 3 à 7 ans sont mélangés ce qui permet aussi d’apprendre de ses ainés. L’apprentissage par les pairs se fait aussi dans la récréation car les plus âgés sont invités à devenir des « animateurs de récréation ». Cette fonction attribuée aux apprenants de 6e année volontaires leur permet de mettre en place des jeux éducatifs et sportifs afin d’encourager leurs camarades à avoir une activité sportive. Cet élément fait partie des nombreux succès du système éducatif Finlandais. 

(Revenir au plan de cette page)

2. La pédagogie par le jeu de société

Les jeux de société se déclinent en différents formats.  Des catégories de jeux ont aussi évolué afin de permettre aux enseignants d’enseigner par le jeu de divers moyens, parmi ceux-là nous verrons dans la prochaine partie : le jeu coopératif.

2.1 Apprendre la coopération par le jeu

Nous connaissons tous le fameux Monopoly qui aujourd’hui se décline en de multiples versions (+ 2000 !). Mais peu de gens savent le vrai objectif du Monopoly qui était initialement crée pour alerter des risques du monopole. Un collectif a décidé de revenir à l’idée originelle en créant le commonspoly. Un monopoly dont la seule manière de gagner est de coopérer pour transformer toutes les propriétés en biens communs. La bonne nouvelle est qu’il est disponible en téléchargement gratuit et en Français en cliquant ici !

(Revenir au plan de cette page)

3. La pédagogie par le jeu vidéo

Le jeu vidéo offre une multitude de possibilités d’apprentissage. Un terme est de plus en plus utilisé concernant les jeux vidéos éducatifs, les serious game ou jeux sérieux. Ces jeux ont pour objectif d’enseigner des connaissances ou compétences par l’intermédiaire d’un jeu vidéo. Leurs objectifs peuvent être variés. Ils peut par exemple servir :

Pour apprendre des compétences professionnelles et savoir être :

  • Behave Mission  : Cette application nous met dans la peau d’un jeune homme qui travaille dans un vaisseau spatial. Nous allons devoir être à l’heure, être poli, serviable et motivé pour nous intégrer au mieux dans l’équipe de travail.

Pour apprendre l’entrepreneuriat

  • Innoprenons : A travers un mélange de jeu de stratégie et jeu de plateau, ce jeu nous embarque dans le monde de l’entrepreneuriat en nous détaillant plusieurs notions importantes.

(Revenir au plan de cette page)